Les maux de tête ? Une carence en fer peut en être la cause.

Lorsque nous ressentons des migraines passagères, nous nous disons très souvent que nous avons passé trop de temps devant l’ordinateur, la télé ou la console, et trop peu de temps à l’air libre. On attribue souvent la cause des maux de tête au stress, au surmenage ou encore à la myopie. Cependant, les maux de tête chroniques peuvent provenir d’une carence alimentaire, entre autres une carence en fer. Ceci est particulièrement vrai lorsque d’autres symptômes se manifestent, parmi lesquels la fatigue chronique, les troubles du sommeil ou les difficultés à se concentrer ; les maux de tête liés à une carence en fer sont rarement le seul signal d’alarme.

On parle de carence en fer lorsque le rapport entre les besoins du corps en fer et l’apport alimentaire en fer est déséquilibré sur une période de plusieurs semaines, voire de plusieurs mois. La fonction principale du fer dans le corps est la formation des cellules rouges du sang : l’hémoglobine. L’hémoglobine est responsable du transport de l’oxygène des poumons vers les organes via le système sanguin. En outre, l’hémoglobine est responsable de l’évacuation du dioxyde de carbone présent dans le sang vers les poumons ; il est ensuite rejeté naturellement au cours de la respiration. En cas de carence en fer, le corps produit automatiquement moins d’hémoglobine, ce qui conduit à une alimentation du cerveau insuffisante en oxygène. Ces éléments sont les causes principales menant à des maux de tête.

Une analyse sanguine permet de déterminer si vous souffrez effectivement d’une carence en fer. Il arrive souvent que le taux d’hémoglobine se trouve dans la norme, mais que vous souffriez tout de même des symptômes d’une carence en fer. Il est alors recommandé de mesurer le taux de ferritine sérique – c’est-à-dire le fer que votre corps garde en réserve. Si ce taux se trouve en-dessous de la valeur normale, les réserves de fer de votre corps sont déficitaires, voire même complètement épuisées. Selon la gravité de votre carence en fer, l’équilibre peut être rétabli soit par un régime alimentaire adapté, soit – et c’est souvent le cas – par une thérapie martiale, afin de remplir les réserves en fer de votre corps au plus vite. Le médecin traitant décide quel est le traitement adéquat.