Les causes de la fatigue : la carence en fer et les autres maladies

Voici un scénario bien connu : le matin le réveil sonne et malgré les huit heures de sommeil, on ne se sent pas assez reposé. En général, après un bon café et une bonne douche revigorante, cette phase est surmontée. Malheureusement, cela ne marche pas ainsi pour tout le monde. Certaines personnes se trouvent accablées par cette fatigue tout au long de la journée. Beaucoup se sentent même dans un état d’épuisement permanent qui se manifeste par une forme de léthargie. Leur seul but est de voir la journée s’écouler au plus vite, et leur souhait le plus cher, de pouvoir retourner au lit dès que possible. Lorsque cette situation devient quotidienne, la qualité de vie en pâtit. L’efficacité au travail, les passe-temps et la vie conjugale en paient souvent le prix. Les causes de cette fatigue sont souvent inconnues. Les raisons les plus souvent évoquées sont le manque de sommeil, le surmenage et le stress; mais la vraie cause des troubles ne peut souvent pas être expliquée par ces différentes raisons, mais bien par une alimentation déficitaire.

La carence en fer est une des causes de fatigue les plus répandues. Le fer est un des oligo-éléments les plus importants et les plus cruciaux pour le bon fonctionnement du corps humain. Étant donné qu’il ne peut être produit par l’organisme lui-même, il faut le trouver dans l’alimentation – environ 15 milligrammes par jour pour les femmes, 10 mg pour les hommes. Le fer est un constituant essentiel de l’hémoglobine qui permet de transporter l’oxygène dans l’organisme. Sans fer, le corps ne peut pas produire d’hémoglobine, et sans celle-ci, les organes ne peuvent être approvisionnés en oxygène. En outre, le fer joue un rôle crucial dans les “centrales énergétiques” des cellules, les mitochondries. Pour fonctionner, les mitochondries ont besoin de fer et d’oxygène. Si elles viennent à manquer d’un de ces deux éléments, elles produisent moins d’énergie. Et le corps en ressent les conséquences sous la forme de fatigue, d’épuisement, et de léthargie.

En dehors de la carence en fer, d’autres maladies – tels que certains troubles du métabolisme ou un cancer – peuvent être la cause d’une fatigue inhabituelle. Une prise de sang suffit pour identifier une carence en fer. Une fois celle-ci diagnostiquée, deux traitements sont envisageables : une alimentation plus adaptée ou une thérapie martiale. Le médecin décide quel est le traitement adéquat.