Les symptômes de la carence en fer

Une carence en fer peut se manifester de différentes manières.

La principale difficulté à identifier une carence en fer tient au fait que la plupart des troubles qui y sont liés sont non spécifiques, c’est-à-dire qu’ils peuvent également être symptomatiques d’autres maladies.

Fatigue
Performance physique diminuée
Epuisement
Troubles de la concentration
Troubles du sommeil
Maux de tête
Troubles de l’humeur
Chute de cheveux
Ongles cassants
Gerçures aux lèvres
Syndrome des jambes sans repos (Restless-Legs-Syndrome)
Tolérance au froid diminuée
Prédisposition accrue aux infections

Diagnostic grâce à un test sanguin

S’il suspecte une carence en fer, une personne médicale qualifiée peut confirmer ce diagnostic grâce à un simple test sanguin. Il s’agit du dosage dans le sang du taux de ferritine, une protéine de stockage du fer. Le résultat est en général très fiable, sauf s’il existe un autre trouble qui provoque une inflammation dans l’organisme. Il faut donc également exclure l’existence d’une telle inflammation à l’aide d’un autre test simple en laboratoire, le dosage de la protéine C réactive ou CRP. L’interprétation des valeurs de la ferritine est décrite dans le tableau suivant:

Taux de ferritine (µg/l)Réserves de fer
> 50suffisantes
30 à 50faibles (symptômes liés à une carence en fer possibles)
15 à 29très faibles
< 15épuisées

Interprétation des taux de ferritine


Carence en fer, anémie ferriprive
– Comment puis-je sentir que je souffre d’une carence en fer?

Une carence en fer peut se manifester de différentes manières.

La principale difficulté à identifier une carence en fer tient au fait que la plupart des troubles qui y sont liés sont non spécifiques, c’est-à-dire qu’ils peuvent également être symptomatiques d’autres maladies.

Fatigue

La fatigue est l’une des raisons les plus fréquentes à l’origine d’une consultation médicale. Une des nombreuses causes possibles en est la carence en fer, avec ou sans anémie.

Selon une étude, l’administration de fer peut être bénéfique aux femmes souffrant d’une carence en fer sans anémie, car elle fait notablement diminuer la fatigue.

Diminution des performances physiques et de la force

La carence en fer peut nuire à la forme physique. L’administration de fer peut améliorer les performances physiques et l’endurance.

Fonctions intellectuelles

Chez les enfants, une carence sévère en fer peut conduire à des retards de croissance et des troubles du développement du système nerveux central. Chez les adultes, la carence en fer se traduit par des difficultés de concentration, voire des troubles psychiques (états dépressifs, p. ex.). Un traitement à base de fer agit sur l’attention, la capacité d’apprentissage et la mémoire en cas de carence en fer avérée.

Chute des cheveux

Une corrélation entre la carence en fer et la chute des cheveux a récemment été mise en évidence lors d’une vaste étude portant sur 5000 femmes. L’administration de fer devrait améliorer l’effet d’un traitement de la chute des cheveux en cas de carence en fer.

Syndrome des jambes sans repos

D’après des résultats récents, une corrélation existe entre le fer disponible et le syndrome des jambes sans repos (RLS: Restless Legs Syndrom). Le RLS est caractérisé par des sensations désagréables dans les jambes associées à des mouvements incontrôlables. Les symptômes surviennent surtout au repos (en position assise ou couchée) et s’améliorent grâce au mouvement (position debout, marche).

Mauvaise régulation thermique

Il arrive que les patients souffrant de carence en fer supportent moins bien le froid. En effet, le fer semble être associé au mécanisme de régulation de la température.

Symptômes supplémentaires en cas de carence en fer avec anémie

L’anémie ferriprive n’est rien d’autre qu’une forme sévère de la carence en fer, et ses symptômes sont par conséquent en partie les mêmes que ceux d’une carence en fer sans anémie. Dans le cas de l’anémie apparaissent en plus des difficultés respiratoires, des palpitations cardiaques, une pâleur de la peau et des muqueuses, voire de la rétention d’eau dans les jambes. Les formes les plus sévères de l’anémie due à une carence en fer, associées à des lésions de la peau et des muqueuses, sont devenues très rares de nos jours.